HomeReconstruction mammaire Tunisie, prix reconstruction des seins

Chirurgie Mammaire
Reconstruction mammaire tunisie

En France, 45 000 françaises se retrouvent chaque année confrontées à un diagnostic de cancer du sein dont plusieurs de ses formes nécessitent le recours à une ablation totale du sein dite la «mastectomie» en tant qu’étape recommandée lorsque les différents efforts ne permettent plus de mettre fin à une progression de la tumeur.
Il faut noter, que des avancées diagnostiques et thérapeutiques liés à la surveillance des femmes atteintes de cancer du sein ont été réalisées et en particulier la reconstruction mammaire qui demeure une véritable option qu’une femme peut librement discuter avec son médecin.

Réduction mammaire tunisie

Qu’est-ce que la reconstruction mammaire après un cancer?

Il s’agit, d’une phase intégrante dans le cadre de la prise en charge du cancer du sein et en particulier après une chirurgie mammaire non conservatrice dont plusieurs femmes y ont recours suite à une chirurgie mammaire de mastectomie.
La chirurgie de reconstruction mammaire, élimine de façon partielle ou de façon totale un ou deux seins sur lesquels une tumeur est localisée. En effet, il est désormais possible de reconstruire un sein après ablation.
En pratique, le recours à cette procédure est effectué lors du même temps opératoire d’une «reconstruction immédiate», après une mastectomie ou dans le cadre d’un second temps opératoire dit la «reconstruction secondaire ou différée».

Reconstruction mammaire, la consultation préopératoire.

Une consultation auprès du chirurgien esthétique, permet d’avoir des informations complètes afin d’éclairer la patiente sur ses réelles besoins et attentes en termes de reconstruction mammaire.
Le chirurgien esthétique, réalise une consultation spécifique pendant laquelle la patiente peut discuter avec le praticien sur son état de santé pour fixer le projet de l’intervention.
Un bilan sanguin préopératoire est réalisé conformément aux prescriptions ainsi qu’un bilan radiologique du sein de type mammographie-échographie.
Il est vivement recommandé que la patiente arrête de fumer pendant 1 mois avant et 1 mois après la chirurgie. De plus, aucun médicament contenant de l’aspirine ne doit être pris durant les 10 jours qui précédent l’intervention.

Les techniques de reconstruction mammaire.

Schématiquement, il existe trois techniques de reconstruction du sein:

1-Reconstruction par implant mammaire isolée.

Il s’agit de la pose d’un implant pré-rempli en gel de silicone à l’arrière du muscle grand pectoral.
Lorsque la qualité de peau et la morphologie du sein et du muscle pectoral le permettent, le praticien peut opter à cette option.

2-Reconstruction par prothèse mammaire et lambeau de Grand Dorsal.

Le chirurgien, prélève le muscle grand dorsal sur le dos avec parfois une partie de la peau afin de la déplacer sur le site de reconstruction mammaire.
Il s’agit, d’un acte efficace lorsque la quantité de peau de la poitrine est insuffisante ou trop fragilisée par les rayons de radiothérapie. C’est qui permet de bénéficier d’un volume et un contour au sein.

3-Reconstruction par un lambeau sans prothèse type Grand Droit de
l’abdomen.

Cette option, se base sur le transfert de l’excès de peau et de la graisse sur le ,thorax vers la zone de reconstruction mammaire afin de reconstituer le volume et les contours du sein ainsi qu’une souplesse relativement naturelle.
Cette opération, se déroule sous anesthésie générale avec une hospitalisation de 2 à 3 jours.

Reconstruction mammaire, les suites opératoires.

La première nuit est souvent douloureuse, cependant des médicaments antalgiques sont habituellement.
Une gêne douloureuse persiste pendant 3 jours et s’estompe de façon progressive en un délai qui varie d’une patiente à l’autre.
La patiente, va se sentit fatiguée pendant 1 à 2 semaines si seule une prothèse est utilisée, 3 à 4 semaines après une reconstruction par lambeau de grand dorsal et jusqu’à 3 mois après reconstruction utilisant le muscle grand droit de l’abdomen.

Reconstruction mammaire, les complications possibles.

Heureusement, les vraies complications de la chirurgie de reconstruction mammaire sont rares:

  • Des hématomes souvent sans gravité et qui doivent êtres évacués lorsqu’ils sont trop importants,
  • Une infection exceptionnelle, à part quelques rares micro-abcès développés sur un point de suture et qui serait facilement traités par de petits soins locaux.

En effet, une simple conjonctivite sera prévenue par la prescription habituelle de collyres les premiers jours,
Des anomalies de cicatrisation qui restent très rares sur les paupières où la peau, très fine, cicatrise habituellement de façon quasiment invisible, Des kystes épidermiques qui peuvent apparaître le long des cicatrices et qui s’éliminent souvent de façon spontanée. En pratique, ils sont faciles à supprimer lors d’une consultation de contrôle et ne compromettent pas la qualité du résultat
final.

Reconstruction mammaire, Résultat..

Les différentes techniques de reconstruction du sein, permettent et contribuent à atténuer l’impact physique de la masctectomie.
Le résultat esthétique de la reconstruction mammaire autologue par lambeau de grand dorsal, a fait l’objet d’une évaluation ayant montré un important taux de satisfaction de 97 %.